Evita

Fashion Editorial

GI: Salut! Est-ce que tu peux dire quelques mots sur toi, d’où tu viens? Et qui tu voulais devenir dans ton enfance?

E: Je m’appelle Evita Stucky. J’ai 17 ans et j’habite en Valais. Quand j’étais petite je voulais toujours devenir ostéopathe ou avocate.

GI: Comment tu as débuté ta carrière de modèle?

E: J’ai commencé ma carrière avec un casting chez Annie Michèle Models, où j’étais sélectionnée pour entrer dans l’agence. Depuis je suis dans cette agence.

Fashion Editorial

GI: A ton avis quels paramètres doit avoir le modèle idéal?

E: Cela dépend… Je dirais un modèle idéale pour les défilés de mode  devrait être grande, mince et elle devrait avoir un petit truc qui la rende unique. Les modèles pour les photoshooting devraient être mince et avoir un bon visage. La grandeur ne joue moins un rôle.

GI: Est-ce que la profession de modèle est facile?

E: Non, pas du tout. C est un job ou il se faut engager et vraiment toujours être en bonne forme et en bonne santé. Ce n’est pas seulement un travail qui est sophistiqué dans le domaine physique, non, cela rend aussi sur le mental.

Fashion Editorial

GI: Quels conseils tu peux donner aux filles qui veulent devenir modèle?

E: Comme mannequin il faut toujours être ponctuel, propre et soignée. Il faut regarder sur la nutrition (je ne dis pas qu’il faut manger moins, mais il faut manger plus sain). Mentalement il faut être fort parce que c’est un job qui coute des nerfs, ce qui veux dire que le mannequin et souvent seul et doit savoir s’organiser. Il faut être sûr de soi et il faut surtout avoir de la confiance en soi. Le monde dans la mode est très stricte et ils savent ce qu’ils cherchent. Et quand on est pas le type et quand un, deux, cinq castings ne marchent pas il ne faut pas se laisser faire et il faut avoir de la persévérance.

Fashion Editorial

GI: Quels sont tes futurs projets?

E: D’abord j’essaye de finir mes études. Après j’aimerais bien voyager pendant une année et après j’aimerai faire mes études à l’université mais je ne sais pas encore dans lequel. Pour pouvoir voyager pendant une année il faut de l’argent et comme je suis étudiante je ne gagne encore rien. C est pour ça que je fais le mannequinat. C’est un travail qui prend beaucoup de temps, mais on peut être bien payer. Et je le fait parce que cela me plaît. Et si c’est quelque chose que j’aime faire j’aimerai donc y progresser aussi . En ce qui concerne le mannequinat j’essayerai au future de sortir de la Suisse et aller dans des grandes métropoles comme Paris, Milan, New York et Londres pour me faire aussi un peu d’argent de poche. Bien sur que tout dépend de mannequin et comme que je suis jeune, grande et mince j’essaye de mon mieux pour y arriver à quelque part. J’ai déjà peu commencer et je me réjouis sur la suite 🙂