28.10 Shoot « I’ll blow myself up ». Preparation.

28.10 Shoot « I’ll blow myself up ». Preparation.

Backstage

Il peut sembler que le travail de photographe se résume que de venir au studio et de faire quelques cadres. En fait, ceci est juste le haut de l’iceberg. Derrière les belles photos se cache une couche massive du travail préliminaire de toute l’équipe ou le photographe joue un rôle important. Aujourd’hui, je vais vous raconter comment on a préparé le shoot  «I’ll blow myself up».

Il existe un stéréotype que pour beauty-shoot on choisit d’abord le modèle puis les look qui sont complétés par les accessoires nécessaires. Donc, en réalité il est tout le contraire, les préparatifs avant le tournage commencent par une discussion sur les accessoires. J’aime travailler avec Lena Créateur – le designer talentueux des accessoires. J’admire toutes ses créations! En réfléchissant sur le concept de «I’ll blow myself up» j’ai proposé à Lena de collaborer avec nous cette fois aussi. Nous avons discuté les accessoires pour le shoot et elle a commencé à les fabriquer. Je veux attirer votre attention sur le fait que les accessoires sont de deux types: «légèrs» et «lourds». Le style sélectionné des accessoires donne le ton pour le shoot.

Dès que les accessoires étaient prêts, nous avons commencé à chercher le modèle. Étant donné que c’était une beauty-shoot, la taille et la figure de modèle n’étaient pas importants. La chose la plus importante était le visage. Il devrait être intéressant, attirant l’attention et harmoniser avec nos accessoires.

Puis, il était le temps de choisir le make-up et la coiffure. J’ai montré les accessoires et la photo de modèle à Anna et elle a immédiatement proposé plusieurs maquillages, dont nous avons choisi deux: « doux » et « agressif ». Si vous désirez faire plus qu’un look durant votre photoshoot, alors pensez, avec quel maquillage il est mieux de commencer et puis le transformer rapidement dans un autre. Cette transformation quand elle est possible aide à gagner énormément de temps. D’abord Anna a fait le maquillage «doux» et quand j’ai terminé avec ce look elle l’a refait assez rapidement en «agressif». Par ailleurs, les photos avec le make-up «agressif» et les textures plus  au moins liquides sont toujours faites à la fin de la séance photo et cela dure environ cinq minutes, parce que les produits de beauté peuvent entrer dans les yeux et causer une irritation ou une allergie. Et avec tant quantité de make-up il est impossible de rester assise pendant une longue période. Les modèles ont souvent la peau sensible et il faut le prendre en  considération, parce que le modèle est aussi un être humain et elle doit se sentir à l’aise pour un bon résultat. Par conséquent, en préparation pour la beauty-shoot il est nécessaire de demander au modèle si il a des allergies aux produits cosmétiques. Cela permettra d’éviter des moments désagréables dans le processus.

14570232_10154464800876638_4005628702081004161_n

Manon et Caio. Backstage.

Anna a préparé tous les produits de beauté pour notre  shoot «I’ll blow myself up» et elle s’est basée sur la couleur et la texture. Il faut bien comprendre que le maquillage que nous faisons pour la séance photo est absolument n’est pas adapté à la vie quotidienne. La caméra « mange » la couleur, c’est pourquoi le make-up est toujours un peu exagéré. Si vous allez voir le modèle maquillé dans les coulisses de photoshoot, vous pouvez être un peu choqué par son visage. Mais sur les photos il sera parfait.

Et ce qui concerne les cheveux on a décidé avec Caio d’utiliser les perruques. Et en fait c’était une bonne idée. Nous avons acheté deux perruques: blanc et noir, un pour chaque look. Nous avons discuté avec Caio la coupe et il a préparé les perruques.

Je veux remercier beaucoup notre modèle Manon. C’est un très grand plaisir de travailler avec elle. Il est important  que le modèle a la confiance à tous les membres de l’équipe: photographe, styliste, maquilleur, coiffeur. Je suis convaincu que c’est une garantie de travail productif. Manon est toujours prête à coopérer et accepte avec volonté mes propositions. Elle arrive au shoot sans poser de questions.

Notre beauty-shoot «I’ll blow myself up» était dans mon studio, il était donc assez confortable pour travailler. Et dans mon article suivant je vous raconte comment on a créé nos look et tous les marques de cosmétiques utilisées.

6 Comments

Post A Comment